Fuite d'ammoniac à la Station spatiale internationale

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Cette fuite a été détectée jeudi. Les membres d'équipage de l'ISS ne sont pas en danger selon la Nasa. Les Russes parlent eux d'une "anomalie grave, très grave". Une partie du système de refroidissement pourrait être mis hors service pendant 48 heures.

Il y a "de petits flocons blancs flottant autour de la Station ". C'est le canadien Chris Hadfield, le commandant de la mission qui a alerté le centre de commandement de l'ISS basé à Houston. Sur son site, la Nasa propose d'écouter des extraits de ses communications. Puis les images ont confirmé une fuite d'un des systèmes de refroidissements. 

La Nasa affirme que l'équipage n'est pas en danger et que la Station continue à fonctionner "normalement" . Sur son compte twitter, le commandant Hadfield précise que

Une "anomalie grave, très grave" selon les Russes

Le chef le chef du segment russe de l'ISS, Vladimir Soloviev, estime lui qu'il s'agit d'une "anomalie grave, très grave" . Et il annonce que Russes et Américains envisagent de faire sortir l'équipage dans
l'espace pour détecter la provenance de la fuite.

L'ammoniac est utilisé pour refroidir les circuits par lesquels transite l'électricité produite par des panneaux solaires.

Un incident du même type s'était produit à la fin de l'année dernière.

L'équipage actuel de l'ISS compte six personnes en plus du commandant Hadfield, les Russes Romanenko, Vinogradov et
Alexandre Missourkine, les Américains Tom Mashburn et Chris Cassidy.

Vous êtes à nouveau en ligne