Une planète potentiellement habitable découverte dans un nouveau système solaire

La planète Proxima b, potentielement habitable, découverte le 24 août 2016. 
La planète Proxima b, potentielement habitable, découverte le 24 août 2016.  (M. KORNMESSER / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY /AFP)

Nommée GJ 257d, cette planète serait située à 31 années-lumières de la Terre.

Aurait-on trouvé une planète B ? Un nouveau système solaire comprenant une planète qui pourrait être "habitable" a été découvert par une équipe internationale d'astronomes, a expliqué jeudi 1er août l'astrophysicien espagnol qui a dirigé les recherches. La Nasa a permis cette découverte, en fournissant les données de son satellite TESS, spécialisé dans la recherche d'exoplanètes.

Ce système solaire est situé à 31 années-lumière de la Terre, une distance relativement courte à l'échelle de l'espace. Trois nouvelles planètes ont été découvertes en orbite autour de GJ 357, une naine rouge. La planète la plus éloignée, baptisée GJ 257d, intéresse particulièrement les chercheurs : elle pourrait être habitable. Les deux autres sont trop chaudes.

Une température moyenne estimée à -53 °C

Plusieurs critères permettent d'estimer qu'une planète est habitable : un sol rocheux, une taille similaire à la Terre et une distance ni trop petite ni trop grande par rapport à son étoile, pour que la température soit propice à la présence d'eau liquide, nécessaire au développement de la vie.

Les chercheurs estiment que les températures sur la planète GJ 257d tournent autour de -53 °C. "Cela semble un peu froid à première vue. Mais si l'atmosphère était dense (contrairement à Mars), l'effet de serre réchaufferait la surface et l'eau pourrait être liquide", estime un chercheur ayant participé à la découverte. Les experts estiment que GJ 257d pourrait avoir de une à deux fois la taille de la Terre.

Vous êtes à nouveau en ligne