EN IMAGES. Espace : découvrez les plus belles photos capturées par le télescope spatial James Webb

Au fil des semaines, le télescope le plus puissant du monde dévoile des images de galaxies et de nébuleuses qui n'avaient jamais été observées avec tant de précision.

Il doit permettre de mieux comprendre "l'histoire de la création stellaire"Lancé dans l'espace fin 2021 et opérationnel depuis juillet, le télescope James Webb a révélé au fil des semaines d'impressionnants clichés de Jupiter, de nébuleuses et de galaxies lointaines, fournissant aux scientifiques quantité de données inédites à analyser. Né d'une collaboration entre les agences spatiales américaine, européenne et canadienne, le télescope James Webb est le plus puissant du monde. Il mène ses observations à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

Les scientifiques ont dévoilé, mardi 6 septembre, de nouvelles images montrant la nébuleuse de la Tarentule, une région du cosmos où les étoiles naissent à un rythme effréné. Située à 161 000 années-lumières de la Terre, elle abrite les étoiles les plus chaudes et massives connues. Plusieurs instruments embarqués par James Webb ont permis d'en capturer de nouveaux détails, jusqu'ici invisibles pour les précédents télescopes. Franceinfo en profite pour vous présenter les plus beaux clichés capturés par le James Webb depuis sa mise en service.

19
Ce cliché, le tout premier dévoilé par la Nasa, montre un amas de milliers de galaxies appelé SMACS 0723. Certaines de ces galaxies se sont formées peu après le Big Bang, il y a plus de 13 milliards d'années. (NASA, ESA, CSA, and STScI)
29
La nébuleuse de la Carène, dans notre galaxie (la Voie lactée), est un gigantesque nuage de gaz et de poussières où se forment des étoiles. Cette nébuleuse a une structure "semblable à une chaîne montagneuse", souligne la Nasa. (NASA, ESA, CSA, and STScI)
39
Cette image composite révèle, avec une clarté jusqu'ici inégalée, les anneaux de la galaxie de la Roue de chariot. Selon les scientifiques, elle a pris cette forme après une collision avec une autre galaxie plus petite (non visible sur l'image). (NASA, ESA, CSA, STScI)
49
Obtenu grâce à NiRcam, un instrument de James Webb qui observe l'infrarouge proche (un champ invisible à l'œil nu), ce cliché montre les anneaux très fins de Jupiter. On discerne également des aurores, sur les pôles de la planète la plus massive du système solaire, ainsi que deux de ses lunes, Amalthée et Adrastée. (NASA, ESA, CSA, Jupiter ERS Team; image processing by Ricardo Hueso (UPV/EHU) and Judy Schmidt)
59
Sur cette image de la nébuleuse de l'Anneau austral, on observe une étoile mourante située à environ 2 000 années-lumières, dans la Voie lactée. Les anneaux orange représentent le gaz et la poussière éjectés par cette étoile centrale. (NASA, ESA, CSA, and STScI)
69
Le télescope James Webb a photographié le cœur de M74, aussi connue sous le nom de galaxie du Fantôme. On y découvre des filaments de gaz et de poussières, ainsi qu'un amas d'étoiles bleues au centre. La galaxie du Fantôme se trouve à environ 32 millions d'années-lumières de la Terre, dans la constellation des Poissons. (ESA/Webb, NASA & CSA, J. Lee and the PHANGS-JWST Team)
79
Voici le Quintette de Stephan, un groupe de cinq galaxies, dont quatre "s'entraînent dans une danse cosmique", explique la Nasa. Ce cliché montre également "des ondes de choc", alors qu'une de ces galaxies entre en collision avec les autres. (NASA, ESA, CSA, and STScI)
89
Au centre de cette photo de la nébuleuse de la Tarentule, on distingue un amas de jeunes étoiles bleues très brillantes. On observe aussi plusieurs longs filaments de gaz et de poussières, qui ont donné son nom à cette "nurserie d'étoiles". (NASA, ESA, CSA, STScI, Webb ERO Production Team)
99
Image du télescope spatial James Webb montrant la région interne de la nébuleuse d'Orion. NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS/SALOME FUENMAYOR