SpaceX : la capsule Dragon s'est séparée de la fusée Falcon-9 et poursuit sa route vers la Station spatiale internationale

La Fusée Falcon-9 de SpaceX s\'envolle dans l\'espace le 30 mai 2020.
La Fusée Falcon-9 de SpaceX s'envolle dans l'espace le 30 mai 2020. (NASA)

La fusée Falcon-9 a réussi son décollage samedi à 21h22, heure française. Le vol se déroule pour l'instant sans problème et les deux astronautes doivent arriver à la Station spatiale internationale dimanche à 16h30.

Mission réussie ! Après une première tentative de lancement ratée mercredi, les deux astronautes Doug Hurley et Bob Behnken se sont envolés dans l'espace à bord de la fusée Falcon-9 de SpaceX samedi 30 mai, en direction de la Station spatiale internationale. Ils doivent la rejoindre dimanche après-midi et l'arrimage est prévu vers 16h30 avec une ouverture du sas de l'ISS deux heures plus tard. Un évènement à suivre en direct.

 Une mission cruciale. "Bob" et "Doug" n'iront ni sur la Lune ni vers Mars, seulement dans la vieille station spatiale, à 400 km de la Terre, où Russes et Américains vont et viennent depuis 1998. La Nasa, pourtant, y voit une "révolution", car SpaceX va redonner aux Etats-Unis un accès à l'espace, low-cost, moins cher que ses programmes précédents. 

  Le directeur de lancement de SpaceX a donné le go. Dans la mythique salle d'allumage du centre Kennedy, ce ne sera pas un homme de la Nasa qui donnera le "go" ultime pour le décollage, mais le directeur de lancement de SpaceX, Michael Taylor, les officiels de l'agence spatiale américaine n'ayant pas de rôle dans le compte à rebours.

 Dragon peut s'éjecter en urgence. Contrairement aux navettes, dont une a explosé en 1986 après le décollage (Challenger), Dragon peut s'éjecter en urgence si la fusée a un problème. Si elle est certifiée sûre après le lancement de samedi, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace: depuis 2011, les Soyouz étaient les seuls taxis spatiaux disponibles. Les acheminements depuis la Floride redeviendront réguliers, avec quatre astronautes à bord.

Vous êtes à nouveau en ligne