Climat : la Nasa surveille de très près la fonte des glaces

Voir la vidéo
FRANCEINFO

La Nasa investit d'énormes moyens pour surveiller la fonte des glaces de l'Arctique et de l'Antarctique. Un satellite d'un milliard de dollars surveille en permanence chaque millimètre de la banquise.

Un iceberg rectangulaire, c'est une des trouvailles de la Nasa sur l'opération IceBridge. Cette mission vise à mesurer l'évolution des glaces polaires. Les scientifiques font leurs observations à bord d'un avion suréquipé. Les ingénieurs de l'organisation américaine sont face à des images colorées en 3D, devant des ordinateurs ultras performants. Depuis presque dix ans, l'engin survole chaque année les deux pôles : l'Arctique et l'Antarctique.

ICESat-2, un satellite pour scanner la banquise

La Nasa a également déployé un satellite d'un milliard de dollars : l'ICESat-2. Avec 10 000 tirs par seconde, son laser cartographie en 3D la banquise présente sur la Terre. La fonte de l'Antarctique pourrait causer une augmentation du niveau de l'eau de 15 centimètres au cours du siècle. "La calotte glaciaire de l'Antarctique déverse l'équivalent de plus de deux piscines olympiques de glace dans l'océan par seconde", explique un membre de la Nasa, à bord de l'avion.

Vous êtes à nouveau en ligne