Deux nouvelles espèces de dinosaures identifiées aux Etats-Unis

Une illustration réalisée par l\'université de l\'Ohio montre le \"Machairoceratops\", une nouvelle espèce de dinosaure herbivore découverte dans l\'Utah (Etats-Unis).
Une illustration réalisée par l'université de l'Ohio montre le "Machairoceratops", une nouvelle espèce de dinosaure herbivore découverte dans l'Utah (Etats-Unis). (REUTERS)

L'un des spécimens a été découvert par un amateur qui explorait la propriété qu'il venait d'acquérir. Selon la revue scientifique "PLOS One", il s'agit bien d'une nouvelle espèce, proche du Tricératops. 

Deux nouvelles espèces de dinosaures à cornes ont été découvertes aux Etats-Unis, rapporte la revue PLOS One mercredi 18 mai. L'une de ces découvertes a été effectuée par un amateur qui explorait la propriété qu'il venait d'acquérir, précise la revue scientifique dans un premier article (en anglais).

Bill Shipp, un physicien nucléaire, a découvert le fossile par hasard à Judith River (Montana), en 2005. "J'étais loin d'imaginer que la première fois que j'irais à la chasse aux fossiles je tomberais sur une nouvelle espèce", a-t-il expliqué.

Il souffrait d'arthrite

Le dinosaure, dont le nom scientifique est Spiclypeus shipporum, appartient à la même famille que le TricératopsDatant de 76 millions d'années, ce dinosaure herbivore de cinq mètres de long pesait jusqu'à quatre tonnes. Il avait une collerette osseuse protégeant son cou et deux cornes juste au-dessus des yeux, orientées vers les côtés.

Une illustration du \"Sciplycpeus shipporum\", une nouvelle espèce de dinosaure découverte aux Etats-Unis.
Une illustration du "Sciplycpeus shipporum", une nouvelle espèce de dinosaure découverte aux Etats-Unis. (REUTERS)

Les chercheurs ont également mis au jour une collection d'ossements fossilisés dont des parties du crâne, des pattes, des hanches et de la colonne vertébrale. Certains de ces os montraient des signes d'arthrite avancée et d'infection laissant penser que l'animal devait souffrir. Les scientifiques ont également estimé qu'il devait avoir au moins dix ans au moment de sa mort.

Une espèce "unique" découverte dans l'Utah

Une deuxième espèce a été découverte en Utah, dans le parc national du Grand Staircase-Escalante National Monument, rapporte PLOS One dans un second article (en anglais). Baptisé Machairoceratops cronusi, ce dinosaure herbivore était doté de quatre cornes et vivait il y a 77 millions d'années. Il mesurerait de six à huit mètres de long et pesait entre une et deux tonnes.

"Le Machairoceratops est unique (...) car il possédait également deux grandes cornes recourbées vers le bas situées derrière la tête et qui faisaient partie de la carapace osseuse protectrice de son cou", précise Erik Lund, un scientifique de l'Université d'Ohio, le principal auteur de cette découverte.

Il est rare de trouver des fossiles de cette famille de dinosaures dans cette région des Etats-Unis. Ils sont le plus souvent découverts en Alaska, dans le Montana (comme le premier dinosaure), ou dans les provinces canadiennes de l'Alberta ou de la Saskatchewan.

Vous êtes à nouveau en ligne