EN IMAGES. Les étoiles filantes des Géminides émerveillent les internautes

Les Géménides photographiées de l\'observatoire d\'Avren, à l\'Est de la capitale bulgare Sofia, le 14 décembre 2015.
Les Géménides photographiées de l'observatoire d'Avren, à l'Est de la capitale bulgare Sofia, le 14 décembre 2015. (PETAR PETROV / NURPHOTO / AFP)

Cette pluie de météores a illuminé le ciel nocturne les 13 et 14 décembre.

En attendant la pleine lune à Noël (pour la première fois depuis 38 ans), astronautes et internautes se sont enchantés, dans les soirées du 13 et du 14 décembre, de leur rendez-vous avec les Géminides.

Cette pluie d’étoiles filantes provient des débris de l’astéroïde (3200) Phaéton qui  "illuminent chaque année le ciel nocturne", relève Maxisciences. Et elles étaient particulièrement visibles et intenses en début de soirées les dimanches 13 et lundi 14 décembre, avec plus de 120 météores par heures. Tweets et photos l'attestent :

En Corse, au dessus des îles Sanguinaires

La nuit des Géminides vue des iles Sanguinaires en Corse, par la photographhe Fanny Ottavy, qui a signé sa photo : 

Avec les sommets alpins en toile de fond

Eblouissement aussi dans la station de ski de Val Thorens, qui a partagé ses photos :

Dans le désert d'Arizona

Le pic d'activité météorique était notable à des milliers de kilomètres de là, dans le désert d'Arizona :  

A l'attention de la NASA, le photographe Raul Roa a posté ses photos tôt le matin le 14 décembre :

Autant en profiter : si la terre croise tous les ans en décembre un essaim de débris laissés par l'astéroïde 3200 Phaëton, le système solaire pourrait perturber un jour ce manège, prévient L'Express. A terme, "la gravité de Jupiter pourrait détourner ce courant de débris, plus loin de la Terre et nous ne verrons plus les Géminides."

Et pour ceux qui désirent voir sur la durée cette pluie de métorites, vous pouvez toujours regarder cette jolie vidéo réalisée il y a trois ans :

Vous êtes à nouveau en ligne