REPLAY. Revivez l'éclipse solaire partielle commentée par l'Observatoire de Paris

Observatoire de Paris - PSL

Les amateurs d'astronomie ont pu observer jeudi en fin de matinée, dans le nord de la France, une fraction du Soleil occultée par le disque noir de la Lune.

Une éclipse solaire a parcouru le ciel de l'hémisphère nord, jeudi 10 juin, sur une bande d'environ 500 km courant du Canada à la Sibérie, en passant par l'Europe. Dans les territoires où le ciel était dégagé, les amateurs d'astronomie ont pu observer, entre 11 heures et 13 heures, une fraction du Soleil occultée par le disque noir de la Lune. Vous pouvez retrouver les images de ce phénomène astronomique grâce à la retransmission de l'Observatoire de Paris-PSL.

L'hémisphère nord privilégié. Le spectacle était surtout réservé aux habitants des latitudes les plus élevées : nord-ouest du Canada, extrême-nord de la Russie, nord-ouest du Groenland et pôle Nord. L'éclipse a également été visible, mais seulement de manière partielle, dans une grande partie de l'Europe, dont la France et le Royaume-UniLa fraction du Soleil a été occultée de 20% à Londres, 16% à Lille, 13,2% à Paris, 5,5% à Toulouse et seulement 2,8% à Marseille. 

 Des consignes de sécurité. Les chanceux qui ont pu profiter de ce spectacle devaient impérativement ne pas regarder l'astre directement, même avec des lunettes de soleil ou à travers un nuage. Ils devaient se protéger avec des lunettes vendues dans les magasins spécialisés, ou utiliser les moyens d'observation des astronomes amateurs. Il était également possible de contempler indirectement l'éclipse en projection sur le sol ou à l'aide d'un morceau de carton troué, ou d'une écumoire.

 Un phénomène rare. Il s'agit de la première éclipse annulaire de l'année 2021, et la 16e du XXIe siècle. Ce phénomène astronomique arrive en période de nouvelle Lune, lorsque Terre, Lune et Soleil sont parfaitement alignés.

Vous êtes à nouveau en ligne