20e Journée mondiale de lutte contre Alzheimer

(Maxppp)

La 20e édition de la journée mondiale de lutte contre la maladie se déroule ce samedi. L'occasion pour les associations et les familles de malades de faire le point sur la recherche et les moyens engagés par les pouvoirs publics.

En 2013, on ne sait toujours pas comment
soigner la maladie d'Alzheimer qui touche pourtant plus de 35 millions de
patients dans le monde.

Le 21 septembre, c'est la journée mondiale de lutte
contre cette maladie dont souffre 7 millions d'européens dont 850.000 français.
D'après l'Organisation Mondiale de la Santé(OMS), le nombre de malades devrait
doubler d'ici 2030 puis plus que tripler d'ici 2050.

Si les scientifiques progressent  ils ne parviennent cependant toujours pas à
comprendre ce qui conduit à la mort des neurones.

"Des résultats remarquables chez la souris
peut s'avérer médiocre et décevant chez l'homme
", explique le Charles Duykaerts
de l'Institut du cerveau-ICM, Paris au sujet des premiers essais de vaccination.
Pour lui, pour arrêter l'enchaînement fatal, (une chance sur cinq d'être touché
à  plus de 80 ans),  il faudrait pouvoir agir avant même l'apparition
des symptômes.

Des études française et américaine ont
démontré que stimuler son esprit, en conservant une activité et travailler plus
longtemps, réduiraient le risque de développer Alzheimer ou au moins retarderaient
son apparition.

En France, les associations reconnaissent une nette augmentation des moyens mais elles attendent l'ouverture de lieux d'accueil afin de pouvoir soulager les familles.