Saône-et-Loire : 150 interventions des pompiers le 24 décembre

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Après la Normandie et la Bretagne, la plaine de la Saône a enregistré pres de 150 interventions de pompiers pour la seule journée du 24 décembre. En début de soirée, une rafale a soufflé le toit d'un collège à Sennecey-le-Grand, en Saône-et-Loire. Le toit de zinc a fini sa course sur cette maison. Hier après-midi, les bourrasques ont arraché les 1.000 m2 de toiture du collège voisin. Les occupants de la maison ont eu la frayeur de leur vie. De la fenêtre j'ai vu un grand morceau de tôle venir vers ici. J'ai cru que c'était un avion. On a eu peur. Un gros bruit, et on s'est rendu compte que c'était le toit du collège d'en face qui venait sur notre maison. Heureusement vide à la veille de Noël, l'établissement abrite d'habitude 475 élèves. Après le vent, c'est la pluie qui a fait des dégâts. Les infiltrations ont abîmé plusieurs salles de classe. On a sauvé tout ce qui est matériel multimédia, les baffles, piano, ce qui coûte cher. Météo France a levé l'alerte orange sur la région, mais ce collège ne pourra peut-être pas rouvrir à la rentrée.

Après la Normandie et la Bretagne, la plaine de la Saône a enregistré pres de 150 interventions de pompiers pour la seule journée du 24 décembre. En début de soirée, une rafale a soufflé le toit d'un collège à Sennecey-le-Grand, en Saône-et-Loire.

Le toit de zinc a fini sa course sur cette maison. Hier après-midi, les bourrasques ont arraché les 1.000 m2 de toiture du collège voisin. Les occupants de la maison ont eu la frayeur de leur vie.

De la fenêtre j'ai vu un grand morceau de tôle venir vers ici. J'ai cru que c'était un avion. On a eu peur. Un gros bruit, et on s'est rendu compte que c'était le toit du collège d'en face qui venait sur notre maison.

Heureusement vide à la veille de Noël, l'établissement abrite d'habitude 475 élèves. Après le vent, c'est la pluie qui a fait des dégâts. Les infiltrations ont abîmé plusieurs salles de classe.

On a sauvé tout ce qui est matériel multimédia, les baffles, piano, ce qui coûte cher.

Météo France a levé l'alerte orange sur la région, mais ce collège ne pourra peut-être pas rouvrir à la rentrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne