VIDEO. Un code couleur simple sur les aliments pour lutter contre l'obésité

CLAUDE SEMPERE et THOMAS DONZEL - FRANCE 2

Ce système existe déjà au Royaume-Uni depuis deux ans, avec, en plus des couleurs, des chiffres qui donnent les taux de sucre, de sel ou de graisses saturées.

Un simple code couleur pour savoir si un aliment est bon ou mauvais pour la santé : rouge si le produit est gras ou trop sucré, vert quand il s'agit d'un produit diététique. C'est ce que demandent de nombreux professionnels dans une pétition envoyée au Premier ministre, mardi 13 mai.

Un système apprécié des consommateurs outre-Manche

Acteurs de la prévention, associations de consommateurs et associations de malades revendiquent la mise en place d'un étiquetage simple et compréhensible en France pour une bonne information nutritionnelle, en un coup d'œil. Ce système existe déjà au Royaume-Uni depuis deux ans, avec, en plus des couleurs, des chiffres qui donnent les taux de sucre, de sel ou de graisses saturées. Le système est apprécié par les consommateurs britanniques, malgré l'opposition des industries alimentaires.

Un modèle de cinq couleurs ainsi qu'un indicateur de qualité nutritionnelle présentés par le professeur Serge Hercberg (lien PDF) seraient ainsi affichés sur le devant du produit. Le but de cet étiquetage simplifié est d'aider le consommateur à orienter ses choix dans les rayons des supermarchés, pour lutter contre le surpoids et certaines maladies.

Vous êtes à nouveau en ligne