VIDEO. Maison de retraite : de l'attention plutôt que des médicaments

Dominique Prabonnaud, Jacques Duboz / France 2

Certains établissements remplacent les prescriptions de psychotropes par des animations.

De l'attention plutôt que des médicaments. Le gouvernement a demandé un rapport concernant l'abus de psychotropes dans les maisons de retraite. Mais certains établissements ont déjà pris les devants en remplaçant ces molécules par un soutien quotidien aux malades. C'est le cas dans cet établissement de Bram (Aude), où, pour apaiser les résidents, le personnel soignant privilégie le contact humain aux psychotropes.

En cas de crise, le personnel organise des "animations flash", comme des chansons, quelques pas de danse ou une promenade. Cette politique est menée par le médecin de l'établissement. Quand de nouveau résidents arrivent, le docteur Paul Vera épluche les ordonnances, et allège les prescriptions. Plus de détails avec Dominique Prabonnaud et Jacques Duboz pour France 2, qui se sont rendus sur place.

Vous êtes à nouveau en ligne