VIDEO. Le Myolastan, médicament contre les douleurs, retiré de la vente

France 2 - Marie-Pierre Samitier et Alexis Jacquet

Ce décontractant musculaire à base de tétrazépam causerait des réactions cutanées rares mais très graves et parfois mortelles.

Après des anti-inflammatoires, cette fois, c'est un décontractant musculaire à base de tétrazépam qui sera retiré. Le Myolastan et ses génériques, un médicament utilisé dans le traitement des contractures musculaires douloureuses en rhumatologie, sera interdit à partir du lundi 8 juillet en France. Les malades chroniques du dos qui avaient l'habitude de le prendre pour tenter d'apaiser leurs douleurs sont inquiets. Cette suspension sera accompagnée le même jour d'un rappel de toutes les boîtes disponibles sur le marché, précise l'agence du médicament, l'ANSM.

Des réactions cutanées rares mais très graves et parfois mortelles sont à l'origine de cette suspension du marché. Cette suspension du marché des médicaments à base de tétrazépam (Myolastan du laboratoire Sanofi et ses génériques: Panos de Daiichi Sankyo France, Tetrazepam d'Arrow, Sandoz, Biogaran, etc.), se fait "en accord avec les autorités européennes".

Vous êtes à nouveau en ligne