VIDEO. Incompréhension après l'interdiction d'un médicament contre la cécité

Florence Bouquillat, Ludivine Favrel / France 2

Les ophtalmologues critiquent la décision de la Direction générale de la santé d'interdire l'Avastin, un traitement contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

La Direction générale de la santé a envoyé une circulaire à tous les directeurs d'agence régionale de santé leur demandant d'interdire l'utilisation de l'Avastin pour traiter la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Première cause de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans, la DMLA touche en France environ 1,5 million de personnes atteintes à des degrés divers, un chiffre qui devrait doubler d'ici à vingt ans avec l'augmentation de l'espérance de vie.

Une interdiction que ne comprennent pas les ophtalmologues. Ils jugent ce produit efficace et peu onéreux.

Vous êtes à nouveau en ligne