VIDEO. Guérisseurs : "J'ai momifié un steak en trois passes"

Patrick soigne par magnétisme depuis quinze ans en Savoie. Les humains, naturellement, mais aussi les bêtes, avec qui il a commencé à exercer son métier dans sa région. On fait appel à son don quand tout le reste a échoué. Extrait de "13h15 le samedi" du 8 août.

"J'ai commencé sur des chiens, des chats... et j'ai vu que ça marchait vraiment bien", affirme Patrick qui s'est d'abord fait la main sur les bêtes avant de soigner les humains par magnétisme.

La toute première fois où il a utilisé son don, c'était sur un bout de viande : "J'ai magnétisé un steak que j'ai momifié en trois passes." Pour un magnétiseur, "momifier" veut dire assécher... C'est, paraît-il, la première chose à savoir faire pour entrer dans la carrière...

Soigner par "projection d'ondes"

Patrick exerce en Savoie depuis une quinzaine d'années. Ici, une éleveuse a fait appel à lui pour soulager une ânesse qui s'est fait manger les pattes par les mouches. Impossible de cicatriser, malgré les crèmes antibiotiques. Échec total !

"Je suis l'homme qui parle à l'oreille des ânes", dit le magnétiseur en s'agenouillant pour passer les mains au-dessus des plaies. Sans jamais toucher la bête, il dit ressentir la pathologie et pouvoir la traiter par "projection de longueurs d'ondes"... Patients à quatre ou deux pattes semblent satisfaits des soins prodigués.

> Autres temps forts :
- Guérisseurs : "Elle attrape les endroits où il y a un nœud"
- Guérisseurs : "Je suis l'électricien du corps"
- Guérisseurs : "Une famille qui a les yeux au bout des doigts"

> Ces vidéos sont extraites du document "Guérisseurs, la main au feu" diffusé dans 13h15 le samedi du 8 août 2015, magazine d'information présenté par Julian Bugier sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne