Vaccin anti-coronavirus : priorité aux personnes les plus vulnérables

Dans ses recommandations publiées lundi 30 novembre, la Haute autorité de santé affirme que les personnes les plus vulnérables doivent être les premières à être vaccinées contre le coronavirus.

En France, 750 000 personnes vivent dans des Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Pour la Haute autorité de santé, les premiers vaccinés, ce seront eux. Les résidents bien sûr, mais aussi les individus à risque travaillant dans ces établissements. 

Un élargissement progressif

Partir des plus vulnérables pour ensuite élargir la vaccination, tel est l'objectif du gouvernement. La phase 2 concernera ainsi les plus de 75 ans, les personnes de 65 à 74 ans présentant des risques, mais aussi les professionnels de santé de plus de 50 ans ou à risque (obésité, insuffisance respiratoire, etc.). La phase 3, elle, sera dédiée à la vaccination des personnes de 50 ans à risque et de l'ensemble des professionnels de santé. Les vaccins seront ensuite disponibles au plus grand nombre, sans pour autant être obligatoires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne