Une femme retrouvée vivante après 17 jours dans un ravin

Une femme retrouvée vivante après 17 jours dans un ravin
Une femme retrouvée vivante après 17 jours dans un ravin (Crédits Photo : © Facebook - FindAmanda @AmandaEllersMissing  )

Amanda Eller, une Américaine de 35 ans, a été retrouvée vivante après plus de deux semaines coincée au fond d’un ravin à Hawaï. Malgré ses sept kilos perdus et ses blessures aux chevilles, la trentenaire semble en bonne santé.

"Amanda Eller est VIVANTE!!!!" A 35 ans, cette professeure de yoga et physiothérapeute hawaïenne portée disparue pendant 17 jours a été retrouvée au fond d’un ravin. Partie en randonnée sur l’île de Maui le 8 mai 2019, elle avait été portée disparue le soir même par son compagnon. C’est un vaste élan de solidarité qui a permis de localiser la jeune femme : une récolte de 70.000 dollars a pu financer le recours à un hélicoptère qui a repéré Amanda et qui l’a l’évacuée vers un hôpital.

A lire aussi : Savoie : un adolescent retrouvé vivant quarante minutes après avoir été enseveli sous une avalanche

Coincée dans le lit d’un ruisseau

La bonne nouvelle a été annoncée le 25 mai sur la page Facebook Findamanda (Trouver Amanda) dédiée aux recherches de la jeune femme et réunissant plus de 26.000 personnes. "Amanda a été retrouvée. Elle s'était perdue et était coincée et légèrement blessée dans la forêt [...] Entre deux chutes d'eau, au fond d'un profond ravin dans le lit d'un ruisseau". Apparaissant tout sourire sur une photo diffusée par ses proches après l'avoir retrouvée, la jeune femme a perdu environ sept kilos mais est en bonne santé, a expliqué à CNN l'un des hommes partis à sa recherche, Javier Cantellops. Une photo postée sur Facebook montre par ailleurs les deux chevilles de la jeune femme couvertes d'hématomes.

"J’ai choisi la vie"

"Les 17 derniers jours ont été les plus durs de ma vie, et cela a vraiment été un voyage spirituel significatif", témoigne-t-elle, en larmes, dans une vidéo portée depuis son hôpital sur la page Facebook dédiée aux recherches. "C'en est venu à une question de vie ou de mort, et je devais choisir. Et... j'ai choisi la vie. Je n'allais pas choisir la solution de facilité, même si cela signifiait plus de souffrance et de douleur pour moi-même", a-t-elle ajouté.

"Elle est simplement aussi forte que ce que nous avions prédit. On savait qu'elle pourrait tenir aussi longtemps", ont de leur côté salué les proches d’Amanda sur la page Facebook.

L’histoire d’Amanda Eller n’est pas sans rappelée celle d’Aron Ralston. En 2003, ce grimpeur américain de 27 ans s’était retrouvé coincé dans un parc national de l’Utah pendant cinq jours sous un rocher d’une demi-tonne. Ne voyant aucun secours venir à lui, il avait décidé de se couper lui-même le bras au niveau du coude avec un couteau de poche pour se libérer. Il avait ensuite utilisé ses cordes pour descendre une falaise de près de 20 mètres.

Vous êtes à nouveau en ligne