Un virus géant préhistorique identifié

FRANCE 3

Mollivirus, c'est le nom de ce virus qui a été identifié dans le permafrost sibérien.

Un ancien virus menace-t-il de nouveau ? La question peut-être posée. Au nord du cercle arctique, le sol ne dégelait plus depuis 30 000 ans. Il commence désormais à fondre en été. Ce sol de tourbe appelé permafroste renferme micro-organisme et virus endormis depuis les temps préhistoriques.

Risques futurs

C'est de cette région que les chercheurs de l'Université d'Aix-Marseille ont rapporté un échantillon contenant un virus géant inconnu et 1 000 fois plus gros que celui de la grippe appelé Mollivirus. "C'est un virus qui, quand il se retrouve, dans la cellule semble changer de morphologie comme s’il devenait tout mou. C'est unique à Mollivirus. Au niveau de ses caractéristiques génomiques, il présente énormément de protéines qui ne ressemblent à rien de connu sur Terre à l'heure actuelle", explique Chantal Abergel, directrice de recherche au CNRS et membre du Laboratoire Information Génomique et Structurale (IGS).

Si le virus peut infecter une bactérie, il n'est pas dangereux pour l'Homme. Le risque serait que l'exploitation minière sans précaution de ces sols en dégel ne fasse ressurgir d'autres virus moins inoffensifs cette fois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne