Un rendez-vous chez l'ophtalmo, une plaie pour de nombreux Français

FRANCE 2

Dans de nombreuses régions, obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste peut prendre des mois. Un amendement a donc été déposé pour permettre aux orthoptistes de prendre en charge les cas les plus simples.

Si vous avez déjà dû vous rendre chez un ophtalmologiste, vous avez peut-être pu constater de grosses difficultés pour obtenir rapidement un rendez-vous. Pour désengorger les salles d'attente, un amendement à la loi santé a été déposé pour faire en sorte que les orthoptistes puissent prendre en charge les patients les plus faciles à traiter. Plusieurs cabinets ont déjà testé cette méthode.

Les orthoptistes peuvent faire les examens préliminaires

Dans ce cabinet du Chesnay, dans les Yvelines, le délai d'attente d'un patient n'est que de deux mois, car il a été d'abord vu par une orthoptiste. Cette salariée du cabinet est une sorte de "kiné des yeux" : elle n'est pas médecin mais peut faire tous les examens préliminaires, déterminer s'il est myope, astigmate ou hypermétrope, vérifier son acuité visuelle et faire un petit bilan orthoptique. Ainsi, l'ophtalmo de ce cabinet peut voir huit à dix patients par heure, soit deux fois plus que ses confrères.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne