Marathon : une femme dans la course

France 3

55 000 personnes prendront le départ demain matin du marathon de Paris, le Graal du coureur. Une adepte de la course à pied s'apprête à courir son premier marathon à Lyon (Rhône). 

Son premier marathon, une vraie obsession : "J'y pense en me disant : 'c'est quand même beaucoup de kilomètres !", avoue Christine, 53 ans, pour qui ce sera une première. Pourquoi ce premier marathon ? "Parce qu'il faut des défis dans la vie, parce que ça court chez moi, parce que j'ai arrêté de fumer, parce que je vais avoir un nouveau petit enfant cette année qui pourra dire 'ma mamie l'a fait l'année où je suis né", confie Christine Louche en se faisant des pâtes, pour "prendre des forces". Il est 22h30, et c'est déjà l'heure d'aller se coucher.

2 285e sur 2 500

9 heures plus tard, Christine est dans le sas de départ du marathon de Lyon (Rhône). Son fils Pierre-Charles est venu pour l'encourager. "Elle est pile dans les temps, à deux secondes près, donc nickel". La guider, lui donner le bon tempo. Les dix tonnes de bananes, les 1 600 kilos d'oranges ou les 120 000 bouteilles d'eau ne résistent pas longtemps. Si Christine continue, 113 personnes sont prises en charge par les 75 secouristes. 3 personnes seront évacuées vers l'hôpital. 97 coureurs inscrits sur 100 sont finalement arrivés au bout. Christine, elle, a réussi son pari en 4h54 minutes et 12 secondes, 2 285e sur 2 500. "J'ai plus mal là, c'est trop bon. C'est dur quand même. Mais il y a trois ans, c'était la dernière cigarette, aujourd'hui, le premier marathon. Donc maintenant, un temps meilleur à New York !" Son prochain objectif est donc déjà programmé. Le marathon de New York en famille, en novembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne