Santé : des greffons de peau fabriqués par une imprimante 3D

FRANCE 2

Une innovation permet de fabriquer de la peau à partir d'une imprimante 3D. C'est un immense espoir, notamment pour les grands brûlés. Le procédé fonctionne déjà sur les animaux.

Ce n'est pas de la science-fiction, mais bien la réalité. Sur un mannequin, une imprimante 3D délivre des filaments de gel, qui vont devenir une nouvelle peau. Elle servira bientôt à soigner les hommes. Dans un laboratoire bordelais, une ingénieure injecte une préparation dans son imprimante 3D. À l'intérieur se trouvent des cellules mélangées à un cocktail biologique. Après trois semaines de maturation, voici le résultat : des fragments de peau.

Une potentielle utilisation humaine dans 12 à 18 mois

Avec cette méthode, l'imprimante 3D fabrique de la peau cultivée en laboratoire. C'est un chirurgien qui va ensuite la greffer sur le patient. La greffe devrait se dérouler dans un hôpital marseillais. Un espoir pour les grands brûlés. Un professeur espère que des essais se feront bientôt sur l'homme. "L'échéance serait de 12 à 18 mois avant de pouvoir disposer d'un greffon de peau que l'on pourrait utiliser en pratique clinique pour la première fois", explique le professeur Dominique Casanova.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne