Laboratoires d'analyses : une grève contre les mesures de la Sécurité sociale

France 2

Les cabinets d'analyse médicale affichent porte close toute la journée du mardi 22 octobre, et pourraient rester fermés mercredi et jeudi également. Ils protestent contre les mesures d'économies imposées par la Sécurité sociale.

Mardi 22 octobre, le rideau des laboratoires d'analyses médicales restera fermé. Les patients qui sont venus faire des analyses avant d'aller travailler devront rebrousser chemin. Les laboratoires ne prennent que les cas urgents aujourd'hui. La raison de ces fermetures soudaines ? Les nouvelles mesures de la Sécurité sociale. La caisse d'Assurance maladie demande aux laboratoires 10% d’économies sur 3 ans, soit une baisse de financement de 170 millions d'euros. "Pour les autres professions de santé, on a une augmentation de financement de 2,5%, pour nous elle est de 0, donc ça nous fait une perte de 170 millions", explique Bernard Massoubre, biologiste médical.

Plus de 90% des laboratoires en grève

La grève est très suivie : plus de 90% des laboratoires d'analyses médicales suivraient la grève selon les syndicats professionnels. Le risque pour le secteur serait d'assister au rachat des laboratoires par les grands groupes, au détriment de la proximité, alors que les analyses biologiques ont de plus en plus d'importances dans le parcours de santé. 500 000 patients fréquentent chaque jour les laboratoires, la plupart devront reporter leur visite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne