Hôpital public : ces médecins qui démissionnent

FRANCE 2

Alors que l'hôpital public est en crise, 1 200 médecins menacent de démissionner de leurs postes de chefs de service mardi 14 janvier. France 2 a rencontré des praticiens qui ont déjà quitté leurs fonctions.

Ces médecins n'auraient jamais pensé en arriver jusque là. Jérôme Sales de Gauzy et d'autres de ses collègues de l'hôpital des enfants de Toulouse (Haute-Garonne) ont démissionné. "Notre hôpital est en train de mourir. (...) Aucune de nos alertes, (...) aucune de nos propositions n'ont été prises en compte", ont-ils écrit à leur direction.

Certains choisissent le privé

Au-delà de moyens supplémentaires, ces médecins demandent d'être mieux associés aux décisions de l'hôpital. La direction n'a pas commenté leurs démissions et à confié leurs tâches administratives à d'autres personnels hospitaliers. Ce manque de moyens pousse les praticiens à quitter le service public pour le privé. Ces départs ne sont pas massifs, mais à Toulouse, de plus en plus d'internes ne font plus le choix de l'hôpital public, contrairement à leurs aînés. Mardi 14 janvier, 1 200 médecins menacent de démissionner s'ils ne sont pas entendus par leur ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne