Etre parent d'un enfant violent

Dans son livre " Pour lui ", Peggy Silberling livre son expérience extrêmement difficile de mère confrontée à la violence de son fils. Un récit poignant.

Avec la sortie de son livre, publié au mois d’avril, Peggy Silberling brise un tabou : celui des violences d’enfants envers leurs parents (VEP).

Aujourd’hui âgé de 21 ans, son fils Evan a traversé une période de grande violence durant l’adolescence. Une violence exercée à la fois contre lui-même, et contre sa mère. Un jour, il a même tenté de l’étrangler.

Lire aussi: Violences familiales : une question d'éducation ?

Se retrouver seule, sans aide extérieure

Pendant des années, Peggy Silberling a cherché de l’aide auprès des institutions médicales, judiciaires… En vain. Elle a même été jusqu’à porter plainte contre son fils dans l’espoir que la justice lui impose des soins. Comment son fils en est-il arrivé là ? Que n'a-t-elle pas vu ? Mal fait ? Où trouver de l'aide pour sauver son fils, sa famille et elle-même de cette descente aux enfers ? Pour répondre à ces questions, Peggy Silberling a choisi de témoigner, de raconter son expérience avec un espoir : aider d’autres familles qui traversent une telle épreuve.

« Pour Lui » de Peggy Silberling est paru chez Stock en avril 2019.

paradoxes-paris.org/association

 

Vous êtes à nouveau en ligne