Selena Gomez a subi une greffe de rein en raison de son lupus

L'actrice et chanteuse américaine Selena Gomez a annoncé le 14 septembre avoir subi récemment une greffe de rein rendue nécessaire par un lupus, une maladie auto-immune dont elle avait révélé souffrir en 2015. 

La star de la pop de 25 ans, Selena Gomez a posté samedi sur Instragram une photo la montrant allongée sur un lit d'hôpital, main dans la main avec son amie et actrice Francia Raisa, qui lui a donné un rein. Cette greffe était devenue indispensable car la jeune femme souffre d'un lupus, une maladie chronique auto-immune qui avait détruit cet organe.

Dans un message accompagnant la photo, Selena Gomez a voulu rassurer ses fans qui s'étaient étonnés de sa discrétion pendant l'été et de l'absence de promotion de ses plus récents titres, dont "Bad Liar". "J'ai découvert que j'avais besoin d'une greffe de rein en raison de mon lupus et j'étais en convalescence. C'était ce que je devais faire pour ma santé", a-t-elle écrit. "J'ai vraiment hâte de bientôt partager avec vous ce que j'ai traversé ces derniers mois." Selena Gomez a aussi longuement remercié sa donneuse, Francia Raisa, un actrice américaine. "Elle a fait pour moi le don et le sacrifice ultime en me donnant son rein. Je me sens incroyablement bénie. Je t'aime tellement ma soeur", a-t-elle ajouté. 

Le lupus : une maladie chronique auto-immune

La jeune femme avait annoncé en 2015 souffrir d'un lupus, une maladie chronique dans laquelle le système immunitaire s'attaque aux tissus sains du corps et pour laquelle elle avait dû subir une chimiothérapie. Chez les malades du lupus, le système immunitaire, qui est censé protéger l'organisme contre les microbes, se dérègle et se retourne contre lui. Presque tous les organes peuvent être attaqués d'où les signes très variés.

Cette maladie auto-immune provoque d'importantes réactions inflammatoires et peut toucher de nombreux organes comme la peau, le coeur ou le rein et reste une maladie "très mal comprise", a estimé Selena Gomez, encourageant ses quelque 126 millions d'abonnés sur Instagram - un record - à visiter le site internet de l'organisation spécialisée Lupus Research Alliance.

Les causes du lupus sont mal connues. Selon les spécialistes, il existe des prédispositions génétiques auxquelles se mêlent des facteurs environnementaux. Il y aurait une origine génétique mais sans transmission : le lupus n'est pas une maladie héréditaire. On parle alors de maladie multifactorielle. L'environnement dans lequel évolue le malade serait aussi en cause.

A lire aussi : Lupus: les origines de la maladie

Cette maladie évolue par poussées, entre lesquelles les patients se portent relativement bien. Traité de façon intensive pendant les poussées, le lupus est une pathologie qui implique un traitement de fond, mais aussi un suivi régulier. Aujourd'hui seuls les symptômes provoqués par le lupus sont traités.