Décès à Mulhouse : le Samu à nouveau mis en cause

FRANCE 2

Une enquête a été ouverte par le parquet de Mulhouse (Haut-Rhin) après le décès d'une femme. Les faits remontent au mois de juin. Le Samu avait été alerté, mais aucun véhicule ne s'était déplacé. La sexagénaire était finalement décédée d'un arrêt cardiaque à domicile.

Marie-Line Descloix a été retrouvée sans vie dix jours après sa mort dans son appartement à Mulhouse (Haut-Rhin). Le 3 juin dernier, la femme de 60 ans reçoit un appel de son agence d'intérim pour lui proposer une mission. Elle refuse, se plaignant de douleurs à la poitrine, au cœur ainsi qu'au bras gauche. Des symptômes inquiétants qui poussent la directrice d'agence à appeler le Samu, mais l'ambulance ne viendra jamais. L'autopsie confirmera que la comptable est bien décédée d'un arrêt cardiaque.

Les urgences de Mulhouse en grève depuis quatre mois

Pour les syndicats, ce décès s'inscrit dans un contexte de sous-effectif dénoncé depuis des mois. De son côté, la procureure de la République de Mulhouse a ouvert une information judiciaire pour faire toute la lumière sur les défaillances éventuelles dans la prise en charge. Cette affaire intervient alors que les urgences de Mulhouse sont en grève depuis quatre mois. Il ne resterait plus que sept médecins sur les 26 dont aurait besoin l'hôpital pour fonctionner correctement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne