VIDEO. Cœur artificiel : le deuxième patient se porte bien

France 2

Nouvel espoir : le deuxième malade à avoir reçu un cœur artificiel a pu rentrer chez lui. Cinq mois après l'opération, il mène une vie normale. France 2 fait le point.

Cela fait 150 jours que le patient de 68 ans a un cœur artificiel qui bat dans sa poitrine. Opéré à Nantes en août dernier, le malade est rentré chez lui début janvier. Il y mène une vie presque normale et dit avoir "retrouvé une nouvelle vie". "Si nous n'avions rien fait, il serait mort depuis longtemps, il n'aurait certainement pas vu ni l'automne ni l'hiver", témoigne le professeur Daniel Duveau, son chirurgien. 

2 000 bénéficiaires potentiels

Le professeur Alain Carpentier est à l'origine de cette performance. Dans le cœur artificiel qu'il a créé, deux moteurs capables de pousser le sang accélèrent ou ralentissent, selon l'activité du patient. La prothèse de 900 grammes est alimentée pour une batterie portée par le patient, qu'il faut changer toutes les cinq heures.

Potentiellement, 2 000 personnes en France pourraient être soignées avec cette prothèse, si l'expérimentation en cours est un succès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne