VIDEO. Manche : à Valognes, les urgences ferment en plein coeur de l'été

France 2

Il n'y a aurait pas assez de médecins disponibles pendant la saison estivale.

Un bâtiment désert, plus d'ambulances, pas de médecins et pas de patients, c'est depuis cinq jours la réalité pour les urgences de l'hôpital de Valognes (Manche). C'est la première fois en France qu'on arrive à cette situation. Jusque-là on n'avait enregistré que des fermetures partielles ou nocturnes .

La direction a fermé les urgences faute de médecins. En période de vacances, il en manque 10 sur 25. Les habitants sont inquiets : "Si quelqu'un fait un arrêt cardiaque demain, ses chances de survie seront beaucoup plus minces par rapport à un habitant d'une grande ville", constate une femme. Désormais c'est à Cherbourg que toutes les urgences de la région convergent. La maison-mère du centre hospitalier du Cotentin dit ne pas avoir eu le choix dans une région déjà sous tension toute l'année.

Action en justice

Le maire de Valognes est dépité. "Je l'ai appris 48 heures avant que la décision soit opérationnelle. Aujourd'hui après la consternation, c'est la colère qui l'emporte. On prive un bassin de population de 60 à 80 000 habitants d'un service de santé", explique Jacques Coquelin. Il a réuni lundi soir les élus de la région et n'exclut pas une action en justice pour obtenir la réouverture de ces urgences fermées jusqu'à nouvel ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne