Solidays : la musique au service d'une cause

FRANCE 3

Le festival Solidays a débuté. Créé en 1999, cet évènement musical particulier lutte toujours contre la banalisation du sida.

Sur l'hippodrome de Longchamps à Paris, flotte depuis hier comme un petit air de vacances avec le festival Solidays. Ça sent la fin des cours, il y a de la joie, des fleurs ou des plumes dans les cheveux, des verres de bière et des déguisements. Mais derrière la fête, une réalité : le virus du sida n'est pas encore vaincu, loin de là. Alors, comme tous les ans, les associations viennent marteler leurs messages de prévention.

Un festival en perte de vitesse

L'an dernier, Solidays avait rapporté plus de deux millions d'euros aux associations. Ce sera moins cette année : la fréquentation est en baisse de 15 à 20%. "Il va falloir qu'on trouve de nouveaux mécènes et de nouveaux financeurs pour faire en sorte que cet outil et ce rendez-vous puissent perdurer avec le même ADN dans les années à venir", explique Luc Barret, le directeur de Solidays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne