Sida : ouverture chahutée d'une conférence internationale de recherche à Paris

FRANCE 3

Depuis ce dimanche 23 juillet, Paris est la capitale de la lutte contre le sida avec l'ouverture d'une conférence internationale de recherche. Plusieurs associations regrettent l'absence du président de la République.

Une conférence internationale sur le sida s'est ouverte à Paris ce dimanche 23 juillet. Une ouverture chahutée lorsqu'Agnès Buzyn prend la parole. "Je pense que la lutte contre le sida n'aurait pas été la même sans les activistes. Je vous en remercie", a déclaré en anglais la ministre des Solidarités et de la Santé en réponse aux quelques manifestants qui scandaient : "Macron, complice du sida !"

6 000 infections par an en France chaque année

Ces militants sont révoltés par l'absence du président Macron à cette conférence. "On est vraiment inquiets par rapport aux baisses budgétaires qui sont annoncées", explique Florence Thune, la directrice générale de l'association Sidaction, en parlant des sommes allouées à la recherche contre la maladie. "Il faut maintenir la pression parce qu'on est à un tournant considérable. On a des stratégies de traitement qui permettent de prévenir la transmission", argumente Marc Dixneuf, le directeur général d'Aides. En France, le nombre de personnes affectées par le virus du sida est de 6 000 par an. Un chiffre malheureusement stable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne