Sida : les fausses idées se propagent chez les jeunes

Le coup d'envoi du Sidaction sera donné ce soir et le combat semble loin d'être terminé. D'après un récent sondage, un jeune sur cinq croit encore que le VIH se transmet par la transpiration.

Des idées fausses qui ont la vie dure. Si la plupart des jeunes semblent bien informés des moyens de protection contre le virus du Sida, ce n'est pas le cas de tous. Selon un récent sondage, près de 20% des jeunes pensent que l'on contracte le virus en embrassant sur la bouche un séropositif ou alors que la pilule du lendemain guérit du sida.

6000 personnes découvrent leur séropositivité chaque année

Les conseillères du planning familial le constatent tous les jours : les préjugés autour du sida ont la vie dure. "On va nous parler de modes de transmissions qui n'ont rien à voir, comme ne pas boire dans le même verre qu'une autre personne", explique Laetitia Gisclard, coordinatrice du planning familial du Puy-de-Dôme. Avant d'ajouter : "Ou alors que certaines pratiques sexuelles seraient contaminantes et d'autres non."

À l'Université de Clermont-Auvergne, ce sont des étudiants qui font de l'information-prévention lors de soirées estudiantines. Bien que les jeunes se protègent de mieux en mieux, la maladie, elle, est toujours présente. Chaque année en France, plus de 6000 personnes découvrent leur séropositivité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne