Sida : chez les personnes traitées, indétectable égale intransmissible

Voir la vidéo
France 2

Vivre avec le sida et avoir des relations sans préservatif sans contaminer non plus son ou ses partenaires, cela peut surprendre, mais c'est aujourd'hui possible. Reportage.

6 000 nouveaux cas de séropositivité au VIH sont découverts chaque année. À l'occasion de la 30e journée mondiale de lutte contre le sida, les associations mettent en avant le rôle essentiel du dépistage, car les études scientifiques le montrent, d'année en année, lorsqu'une personne porteuse du VIH est sous traitement médical, le virus n'est plus transmissible.

Aucune contamination sur 77 000 relations sans préservatif

Kevin, le héros de la campagne d'information vit avec le virus du sida. Pourtant, il n'utilise plus de préservatifs. Cette scène peut étonner, voire choquer, mais c'est une réalité. Sous traitement, quand le virus est indétectable, il n'y a plus de transmission. Depuis 10 ans, plusieurs études l'ont confirmé : chez des personnes traitées, virus indétectable égale intransmissible. La dernière étude réalisée en Europe portait sur des couples homosexuels sérodifférents. Sur 77 000 relations sans préservatif, elle n'a recensé aucune contamination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne