Paris au cœur de la lutte contre le Sida

FRANCE 3

Paris, capitale mondiale de la lutte contre le Sida. Une conférence internationale réunit jusqu'à mercredi 6000 spécialistes. Malgré quelques signes d'amélioration, une personne est infectée par le VIH toutes les 17 secondes. Les associations craignent maintenant un désengagement financier de la France et des États-Unis.

Fred Bladou est un historique du Sida. Il a contracté le virus du VIH a 31 ans et a connu toutes les générations de traitement. Aujourd'hui encore il continue à prendre des antiviraux, mais n'a plus qu'un seul comprimé par jour. "Vous avez quasiment plus ou beaucoup moins d'effets secondaires immédiats ou même sur le moyen terme. Et surtout ils ont une efficacité qui est incroyable puisque l'on atteint très vite une charge virale indétectable, donc un virus qui est totalement assommé dans l'organisme", se rejouit Fred Bladou. Des traitements moins lourds, mais qu'on doit prendre à vie, car on ne guérit toujours pas du Sida, 34 ans après la découverte du VIH.

Toujous pas de vaccins contre le VIH

Jusqu'à mercredi Paris reçoit 6000 spécialistes du monde entier pour faire le point sur l'avancée de la recherche tant en matière de traitement que de prévention. "On a aussi des traitements qui permettent d'évite de s'infecter par le virus si on est exposé, mais on n'a toujours pas de vaccins", alerte Bruno Spire, directeur de recherche à l'INSERM. Les associations craignent que la France diminue son budget pour la recherche en faveur du Sida. Pour répondre à leurs inquiétudes, Emmanuel Macron reçoit en ce moment même à l'Élysée, les principaux acteurs de la lutte contre le Sida.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne