Les violences sexuelles en hausse de 12% en 2019

Les violences sexuelles en hausse de 12% en 2019
Les violences sexuelles en hausse de 12% en 2019

Le ministère de l’Intérieur dénombre plus de 54.000 faits de violences sexuelles enregistrés par la police et la gendarmerie en 2019. Un chiffre en hausse de 12% par rapport à l’année 2018.

Une hausse de 12% en 2019. Le ministère de l’Intérieur dévoile ses derniers chiffres sur les violences sexuelles dans une synthèse publiée par le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) le 16 janvier 2020. Ce rapport fait état de 54.100 faits de violences sexuelles enregistrés par la police et la gendarmerie sur le territoire français en 2019.

A lire aussi : Violences sexuelles : comment s'en remettre ?

19% de viols en plus

Déjà en augmentation importante en 2018 (+19%), les violences sexuelles ont poursuivi leur progression avec notamment des viols en hausse (+19% contre + 17% en 2018 et +12% en 2017). Les autres agressions sexuelles, y compris le harcèlement sexuel, augmentant de 8%.

Une évolution du comportement des victimes

Comme en 2018, le service statistique note que ces augmentations s'expliquent "par une évolution du comportement de dépôts de plainte des victimes" dans le sillage de l'affaire Weinstein et le mouvement #MeToo et par des campagnes en faveur de la libération de leur parole. Les victimes oseraient donc davantage déposer plainte que par le passé.

Le ministre affirme par ailleurs que cette augmentation des violences sexuelles enregistrées "s'inscrit dans un contexte d'amélioration des conditions d'accueil des victimes par les services".

Des chiffres sur les féminicides attendus

Un bilan complet, avec les données consolidées de 2019 sera publié fin mars. Il fera notamment le point sur les féminicides, ce qui n'est pas le cas de la synthèse publiée jeudi où sont recensés 970 homicides (y compris les coups et blessures volontaires suivis de mort), en augmentation de 9%, par rapport à 2018.

En 2019, le collectif Féminicides par compagnons ou ex-compagnons recensait 149 féminicides en France.

Vous êtes à nouveau en ligne