Solidarité : quel quotidien pour les aidants ?

france 3

Dimanche 6 octobre aura lieu la Journée nationale des aidants. Le gouvernement a annoncé la création d'un congé rémunéré pour ces derniers.

À Amiens (Somme), plusieurs fois par semaine, Maria Cnudde rend visite à son père, âgé de 87 ans. Entre les courses, les prises de rendez-vous et les papiers administratifs, cette mère de famille s'occupe de toutes les démarches à la place de ses parents âgés. "C'est notre rôle d'être là, mais c'est un vrai travail au quotidien. Certaines fois, j'ai mis mes enfants de côté pour venir aider ma mère ou mon père", explique-t-elle.

97% des salariés aidants gèrent leurs problématiques au travail

Au quotidien, Maria doit penser à tout, mais aussi jouer les taxis et emmener son père chez le médecin généraliste. En France, 1 personne sur 6 accompagne un proche dépendant. Pourtant, Maria se sent seule. "J'ai l'impression qu'on trouve que c'est tout à fait normal. On ne se soucie pas de l'impact que cela a, de voir ses parents perdus... Émotionnellement, c'est très lourd", confie-t-elle. Pour préserver sa santé et mieux s'occuper de ses parents, Maria a dû arrêter de travailler. Mais d'autres n'ont pas pu faire ce choix. Selon une étude, 97% des salariés aidants gèrent leurs problématiques au travail. 66% considèrent que cette gestion a un impact sur leur efficacité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne