Seniors : la vigilance extrême des communes en temps de canicule

France 2

À Paris, des milliers de personnes sont recensées dans un fichier pour que la ville prenne soin d'eux en cas de canicule. Dans les petites communes, les mairies prennent des nouvelles de leurs habitants les plus fragiles.

Ils sont 7 500 inscrits au fichier Chalex, un fichier qui recense des personnes âgées et des handicapés. Des Parisiens qui ont demandé à ce que l'on prenne soin d'eux en cas de canicule. Pour s'assurer que tout va bien, ces opérateurs de la ville de Paris appellent tous les deux jours. À chaque fois, ils répètent les mêmes questions, pour détecter des besoins sociaux ou médicaux. La cellule propose aussi aux plus vulnérables d'aller prendre le frais dans des salles climatisées mises à disposition dans chaque mairie d'arrondissement.

Vigilance dans les petites communes

Les petites communes aussi se mobilisent. À Carros, près de Nice, dans les Alpes-Maritimes, une employée de mairie vient tous les jours rendre visite à un habitant et lui apporte de quoi se rafraichir. Elle en profite pour s'assurer qu'il prend soin de lui et qu'il boit assez d'eau. Et ça fait beaucoup de bien à cet habitant. Une attention qui durera jusqu'à ce que le mercure redescende. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne