Senior : à la découverte de l'université inter-âge de la Côte d'Azur

France 3

Ils sont nombreux et motivés à retourner à l'école. France 3 est partie à leur rencontre.

Le salon des seniors se tient tout le weekend à Paris. L'occasion de s'intéresser aux universités du troisième âge. À Nice (Alpes-Maritimes), Francis Tordjman, 73 ans, est étudiant. Comme 6 000 retraités de la Côte d'Azur, cet ancien directeur commercial est membre de l'université inter-âge. Ce jour-là, ils sont près de 500 à assister à une conférence sur l'histoire des Kurdes.

"Quand on avance plus, on régresse"

Pendant deux heures, ils vont se concentrer, prendre des notes, boire les paroles de cet ancien professeur de géographie de la faculté de Nice. À la fin du cours, les étudiants se bousculent pour obtenir des précisions du professeur. Ici, pas de note, pas d'examen, pas de sanction. Apprendre, rafraîchir ses connaissances, c'est devenu un but dans la vie de Christine Baron. Chaque semaine, avant d'aller à la fac, la journée commence par une leçon de piano. "Quand on avance plus, on régresse", confie-t-elle. L'université inter-âge est financée grâce aux cotisations des adhérents, 150 euros chaque année. Les professeurs sont rémunérés, mais pour eux, ces cours représentent surtout un nouveau challenge. L'université inter-âge de la Côte d'Azur dispense plus de 1 200 heures de cours chaque année, de Menton à Saint-Raphaël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne