Santé : la protéine anti-vieillissement ?

France 3

Une protéine, découverte par une équipe de scientifiques de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), à Toulouse (Haute-Garonne), pourrait avoir la vertu de lutter contre le vieillissement.

Permettre aux gens de retrouver leur force et leur vitalité, c'est l'objectif de certains chercheurs de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Depuis 2012, ils font des expérimentations sur des souris de deux ans, un âge très avancé qui correspond à 80 ans chez l'homme. Le constat est frappant : les souris récupèrent de la force musculaire. La cause de ce petit miracle, c'est l'apeline, une protéine connue depuis 1998, dont l'équipe toulousaine vient de révéler le rôle dans le vieillissement.

Un senior sur trois souffre de pertes musculaires

La perte musculaire est l'un des principaux problèmes dépistés dans le service de consultations de Toulouse. Le gérontopôle du CHU a participé aux recherches de l'Inserm en proposant son expertise. Les médecins placent de grands espoirs dans l'apeline, bien qu'aucun essai thérapeutique sur l'homme ne soit prévu avant cinq ans. L'expérimentation est très attendue, puisqu'un senior sur trois souffre de pertes musculaires importantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne