Objectif campagne : ces retraités qui ont quitté la région parisienne pour l'Indre

France 2

Avec le déconfinement, les achats des maisons individuelles en dehors des grandes agglomérations sont en hausse. Rencontre avec des Français qui ont sauté le pas depuis plusieurs années.

Dans les grandes agglomérations, comme à Paris, les huit semaines de confinement parfois passées dans de petits appartements sans balcon ont fait prendre conscience à de nombreuses personnes de l'attrait d'une résidence à la campagne, au grand air. Depuis le 11 mai, et le début du déconfinement, les ventes de maisons individuelles à la campagne sont en hausse. 

"J'avais envie de changer de vie"

Anne-Pascale et Frédéric Epaulard sont des précurseurs. Ces deux retraités ont choisi il y a maintenant six ans de vendre leur appartement de quatre pièces dans l'ouest de Paris pour s'installer définitivement dans leur résidence secondaire, située dans l'Indre. "Il y avait un peu trop de tout et pas assez de vrai. Il y avait un peu trop de pollution et de bruit. Peut-être que finalement j'avais envie de changer de vie", explique Anne-Pascale Epaulard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne