Décès à l'Ehpad : l'intoxication alimentaire confirmée

FRANCE 2

Des bactéries ont été détectées dans les repas témoins de l'Ehpad de Lherm (Haute-Garonne), où cinq résidents sont décédés dimanche 31 mars. Les repas avaient été cuisinés sur place à partir d'ingrédients livrés.

Après quatre jours d'enquête, c'est désormais une certitude : une intoxication alimentaire est bien à l'origine du décès d'au moins deux des cinq victimes de l'Ehpad de Lherm, en Haute-Garonne. "Il y a effectivement une intoxication infectieuse alimentaire qui a été détectée, du fait de la présence (...) de bactéries dans les différents ingrédients, éléments de repas qui ont pu être servis", explique Dominique Alzéari, procureur de la République à Toulouse (Haute-Garonne).

Douze personnes hospitalisées

Les repas incriminés ont bien été préparés sur place, dans les cuisines de l'établissement, mais les ingrédients ont été livrés par le groupe Sodexo et par des producteurs locaux. Reste à déterminer si les bactéries provenaient des ingrédients ou des cuisines, mais tous les résidents intoxiqués avaient consommé des produits transformés censés être plus faciles à ingérer. Mercredi 3 avril dans la soirée, il restait douze personnes hospitalisées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne