Santé : une campagne choc pour dénoncer les prix excessifs de certains traitements

FRANCE 3

Une campagne choc lancée le 13 juin par Médecins du Monde entend dénoncer les prix excessifs de certains traitements et appelle l'État à les réguler.

"Un milliard d'euros de bénéfices, l'hépatite C on en vit très bien". Dans cette campagne choc, l'ONG Médecins du Monde dénonce les prix exorbitants de certains médicaments. Exemple, le Sovaldi qui est le premier médicament efficace contre l'hépatite C. Le laboratoire américain GILEAD dépense moins de 100 euros pour le produire et le vend 41 000 euros pour un traitement de trois mois.

Des prix multipliés par sept

Les traitements contre le cancer flambent. Des prix multipliés par sept entre 2004 et 2020. À chaque fois, l'industrie du médicament justifie ses tarifs par de lourds investissements dans la recherche et développement.
Pour Médecins du Monde, ces prix démesurés mettent en danger le système de santé et freinent l'accès aux soins. L'ONG en appelle aux autorités de santé, qui fixent les prix par négociation avec les laboratoires pharmaceutiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne