Santé : SOS Médecins fête ses 50 ans

France 3

A cette occasion, une équipe de France 3 a suivi un médecin dans son quotidien.

Le secteur de Gilles Copin, c'est le nord de Paris. Barbès, Pigalle, Clichy... Des quartiers populaires, parfois dangereux, qu'ils sillonnent toujours la nuit et généralement sans incident. "Il y a une forme de respect pour le médecin qui va tout seul vers des patients, vers des gens et vers leur famille", estime Gilles Copin, de SOS Medecins.

Le médecin effectue une quinzaine de visites chaque nuit, aucune ne se ressemble. Ce soir-là, le petit Jordan, un an et demi, a chuté sur la tête. Ses parents ont attendu moins d'une heure la visite du médecin.

6 millions d'appels par an

La prochaine visite, le Dr Copin la mène auprès d'une lycéenne malade entre deux épreuves du bac. Cette fois, le médecin est arrivé moins d'une demi-heure après l'appel. Durant la même nuit, pas moins de 32 médecins sillonnent Paris guidés par les coordinateurs de la plateforme qui interrogent et trient les urgences 24h/24. Ils reçoivent environ six millions d'appels par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne