Santé : hypnose au bloc opératoire

FRANCEINFO

Le magazine de France 3, Avenue de l'Europe, a suivi une patiente qui se fait opérer en étant sous hypnose.

Cette patiente va se faire opérer de la thyroïde, sous hypnose. "C'est un autre regard que j'ai sur la médecine, un regard où je suis active, où je participe à ma guérison, où j'aide toute l'équipe médicale et où je m'aide surtout moi-même", explique Cinthia Concha, enseignante. Au CHU de Liège (Belgique), depuis 25 ans, 10 000 interventions ont été réalisées sous hypnose.

Insensible à la douleur

L'anesthésie hypnotique va commencer. "Quand vous interrogez les gens après, c'est 99% de satisfaction. Ils ne regrettent jamais de l'avoir fait sous hypnose", indique le professeur Michel Meurisse, chirurgien. La patiente est en état de conscience modifiée. Elle ne dort pas, mais est insensible à la douleur. Avec cette technique, la patiente est plus détendue. Elle saigne moins et va récupérer plus vite. "On voyait très bien chez cette patiente le balayement horizontal des globes oculaires derrière les paupières, qui est en général un signe d'état hypnotique assez profond", souligne le docteur Jean Joris, anesthésiste réanimateur.

Vous êtes à nouveau en ligne