Quatre nouveaux patients ont été hospitalisés entre lundi et mardi au CHU de Lille, dont un bébé admis en réanimation

Des tests sont en cours pour pour déterminer s\'il s\'agit d\'une infection par Escherichia coli.
Des tests sont en cours pour pour déterminer s'il s'agit d'une infection par Escherichia coli. (CAROLINE SEIDEL / DPA / AFP)

Ils présentent les mêmes symptômes que ceux admis ces dernières semaines après avoir été infectés par une bactérie E.coli, a indiqué mercredi l'Agence régionale de santé (ARS).La famille du bébé a consommé des steaks hamburgers congelés de marque "Steak Country" commercialisés dans les magasins LIDL, déjà à l'origine des premiers cas,selon l'ARS.

Ils présentent les mêmes symptômes que ceux admis ces dernières semaines après avoir été infectés par une bactérie E.coli, a indiqué mercredi l'Agence régionale de santé (ARS).

La famille du bébé a consommé des steaks hamburgers congelés de marque "Steak Country" commercialisés dans les magasins LIDL, déjà à l'origine des premiers cas,selon l'ARS.

Agé de 20 à 30 mois, l'enfant se trouve dans le coma, sous ventilation artificielle et est dialysé, a précisé l'ARS Nord/Pas-de-Calais.

Trois autres cas dont deux appartenant à la même famille, ont par ailleurs été signalés lundi et mardi, selon l'ARS, qui indique que "les investigations alimentaires et microbiologiques sont en cours" pour déterminer s'il s'agit bien d'une infection par une bactérie Escherichia coli.

La famille du bébé a consommé des steaks hamburgers congelés de marque "Steak Country", commercialisés dans les magasins LIDL et qui avaient été à l'origine des premiers cas signalés, selon l'ARS qui a précisé que, "en l'état actuel de nos connaissances, cet enfant est probablement rattachable à l'épidémie". Parmi les trois autres nouveaux cas signalés, deux enfants de la même famille, n'ayant pas consommé de viande hachée dans les sept jours précédents, "ne sont, à priori, pas rattachés à l'épidémie", toujours selon l'ARS qui conclut: pour le dernier enfant, "les investigations alimentaires et microbiologiques sont en cours".

Auparavant, entre le 14 juin et le 1er juillet, neuf cas de syndrome hémolytique et urémique, des enfants âgés de 12 mois à 8 ans qui avaient consommé des steaks hachés congelés dans les jours précédant les symptômes, ont été signalés par le CHRU de Lille, selon l'ARS. Parmi ces premiers cas, un enfant âgé de 2 ans et originaire de l'Oise, est toujours dans le coma, sous ventilation artificielle.

Huit de ces cas hospitalisés pour des diarrhées hémorragiques et des insuffisances rénales présentaient la même souche "E.coli 0157", distincte de la souche bactérienne "O104:H4" qui a fait 50 morts dont 48 en Allemagne. Pour sept d'entre eux, les steaks hachés consommés étaient de marque "steaks country" distribués par l'enseigne LIDL.

La France a été touchée dans la nuit de vendredi à samedi par un premier décès dû à la bactérie, à Bordeaux, où une femme de 78 ans est morte, qui n'était toutefois pas porteuse de la souche O104 mais de la souche O145.

Vous êtes à nouveau en ligne