VIDEO. Le premier institut esthétique "inclusif" de France

BRUT

Brûlée au visage depuis l'enfance, Yasmina a poussé la porte de Dulcenae, un centre de beauté "inclusif" qui propose des soins adaptés à tous. Et voilà pourquoi c'est important.

"J'ai très bien vécu avec mes brûlures toute ma petite enfance. Par contre, j'ai eu une crise identitaire au moment de l'adolescence", raconte Yasmina, brûlée au visage depuis l'âge de 3 ans et demi. C'est aussi le moment où elle prend conscience du regard des autres et du fait qu'elle est différente.

Il lui faudra beaucoup de temps avant de retourner dans un institut de beauté. Par peur du regard des autres, mais aussi que l'on ne soit pas à l'aise avec ses brûlures. Mais à Dulcenae, ce sont des socio-esthéticiennes qui s'occupent des clients, ce qui a tout de suite mis Yasmina en confiance.

Maquiller et soutenir

"Une socio-esthéticienne, c'est une esthéticienne qui s'est spécialisée pendant toute une année auprès de professionnels de la santé (…) pour pouvoir travailler auprès de publics fragilisés", explique Julie, l'une des employées de cet institut.

Ainsi, lorsque Yasmina se rend chez Dulcenae, elle n'en ressort pas simplement maquillée. Les socio-esthéticiennes prennent le temps de discuter avec les clientes, de les réconforter, leur apporter du soutien. "Quand j'étais jeune, (…) j'avais tendance à couvrir un maximum mes cicatrices pour pas qu'on les voie. Maintenant, c'est plutôt l'inverse", lance Yasmina.

Vous êtes à nouveau en ligne