Les aveugles équipés de chien discriminés

France 3

Les personnes équipées de chiens guides font face au rejet de nombreux magasins, musées ou cabinets de médecins, alors qu'ils ont légalement accès à tous les lieux publics.

Ils sont indispensables mais rarement acceptés. Les chiens d'aveugles sont très souvent refusés dans les lieux publics.
"Là où l'on retrouve le plus de difficultés, c'est pour les taxis, qui refusent beaucoup les chiens guide, donc à nous de sensibiliser et à eux d'appliquer la loi en vigueur", témoigne Laurence, non-voyante et équipée d'un chien guide.
Hygiène, fausse allergie aux animaux, les prétextes sont nombreux pour empêcher l'accès des aveugles et leurs chiens à certains services. Pourtant, Laurence possède une carte de maître guide qui l'autorise à se rendre où elle veut avec son guide.

Même dans les établissements médicaux

Une loi de 2005 rend pourtant obligatoire l'accès des chiens d'aveugles dans tous les lieux publics. Dans les faits, la législation n'est pas vraiment respectée. Les associations spécialisées estiment d'ailleurs que 18,8% des hôpitaux, 11% des médecins et 45% des salles de sports refusent leur accès aux chiens d'aveugles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne