"C'est un art de vivre, une philosophie" : le naturisme séduit de plus en plus de Français

Des naturistes au bois de Vincennes en juin 2018. 
Des naturistes au bois de Vincennes en juin 2018.  (LUC NOBOUT / MAXPPP)

La fréquentation des campings naturistes est en hausse de 6 % selon le bilan publié cet été par France 4 Naturisme. Les Parisiens sont séduits : jusqu'à 900 personnes se rendent à l'espace naturiste du bois de Vincennes pour "se reconnecter avec la nature".

De plus en plus de Français adhèrent au naturisme. Un peu plus de deux millions de personnes le pratiquent régulièrement et la fréquentation dans les campings est en hausse de 6 % par rapport à l’an dernier, selon l'association France 4 Naturisme dans son bilan publié fin juin.

La plupart des adeptes sont des urbains, surtout des couples de trentenaires qui se disent stressés par leur quotidien et leur travail. Ils cherchent à déconnecter et à se ressourcer au plus près de la nature, y compris en ville. À Paris par exemple, l’espace naturiste du bois de Vincennes, ouvert depuis trois ans, connaît un boom de fréquentation.

Jusqu'à 900 naturistes à Paris

"Le naturisme, c'est un art de vivre", assure Julien Claude-Pénégry, le porte-parole des naturistes de Paris. Il a milité pour l'ouverture de l’espace naturiste du bois de Vincennes il y a trois ans. Depuis, cet espace de 7 300 m², l’équivalent d’un terrain de football, accueille jusqu’à 900 naturistes. La plupart sont des habitués qui connaissent l'itinéraire, puisqu’à priori, on n’arrive pas ici par hasard. "Vous avez des petits panneaux qui vous disent 'à 100 mètres espace naturiste' sur tous les points d'accès, détaille Julien Claude-Pénégry. C'est surtout pour toutes les personnes qui ne seraient pas désireuses, pour qu'elles ne soient pas surprises par la rencontre avec une personne totalement dénudées".

La démarche se veut aussi écologique, poursuit Julien Claude-Pénégry. "Vous venez avec vos affaires, votre serviette et votre paréo. Vous emmenez toujours un sac pour vos déchets. Le but est d'être éco-responsable de A à Z. Le naturisme, c'est une philosophie, ce sont des valeurs de respect de soi-même, de l'autre et de l'environnement", détaille-t-il.

Des habitués et des novices

C’est justement pour se reconnecter à la nature que Paul est venu s’allonger dans l’herbe à même le sol. Un moment de détente qu’il s’accorde plusieurs fois par semaine après chaque séance de sport. "Me poser comme ça pendant un quart d'heure ou une demi-heure, je trouve que ça termine bien mon footing. Au moins, la transpiration s'évacue et on repart un peu plus sec", explique-t-il.

Si j'ai fait ça, c'est parce que mon médecin m'a dit que je manquais de vitamine D et puis quand on prend le soleil avec un maillot de bain, ça coupe le corps en deux. Là, c'est l'ensemble de mon corps qui reçoit : le vent, le soleil et la naturePaulà franceinfo

Philippe a voulu lui aussi tenter l'expérience du naturisme. C’est la première fois que ce comptable de 45 ans se rend à l'espace dédié au bois de Vincennes. Il a du mal à franchir le pas, pour l’instant il n’a retiré que le haut. "Ce n'est pas habituel et disons que c'est gênant. C'est quelque chose d'interdit normalement, je me dis 'est-ce que vraiment j'ai le droit ?'" Il confie, un peu déçu, qu’il espérait trouver davantage de femmes dans ce lieu naturiste, puisqu’il l’avoue, il est aussi venu pour faire des rencontres.

Le reportage de Marine Protais à l'espace naturiste du bois de Vincennes
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne