Voir la vidéo
France 3

Burn-out, suicides… Les policiers et gendarmes sont à bout

Pendant l'Euro 2016 de football, il représentait l'élite de la police. Commissaire chargé de lutter contre le hooliganisme pendant huit ans, Antoine Boutonnet s'est suicidé avec son arme de service pour une raison encore inconnue. C'est le huitième suicide en une semaine chez les forces de l'ordre et l'année 2017 est particulièrement noire : 46 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort.

Collomb réunit les syndicats

Dans un commissariat du Limousin, cette policière a été arrêtée trois jours pour burn-out. Préférant l'anonymat, elle se dit épuisée par les conditions de travail et met en garde contre les risques de suicide au sein de sa profession.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, se dit préoccupé et recevra dans les prochains jours les représentants des forces de l'ordre pour évoquer ce sujet. En 2015, un plan de prévention du suicide avait été mis en place. Il n'a pas suffi. Avec la lutte contre le terrorisme, le rythme de travail des policiers s'est encore intensifié.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus