Santé : Tatouages sous surveillance

Cette vidéo n'est plus disponible

À Paris, l'hôpital Bichat propose désormais des consultations liées aux tatouages.

Une petite fantaisie, une oeuvre d'art ou son animal préféré... Aujourd'hui, plus d'un Français sur dix est tatoué. Un souvenir gravé à vie qui peut parfois tourner au cauchemar. Déborah s'est fait tatouer pour la seconde fois il y a quelques mois. Son médecin généraliste a détecté une grosseur. Ce lundi 26 juin, elle se rend à la première consultation dédiée au tatouage en France.

6% des tatoués victimes de complications

"Je me sens rassurée. Il y a juste une petite vérification, mais le médecin a l'air d'être plutôt très optimiste donc je ne suis pas inquiète", explique Déborah. Rien de grave pour cette fois, mais selon une étude allemande, 6% des tatoués souffriraient de complications. Pour éviter les risques, gare aux tatoueurs clandestins et amateurs. Chez ce professionnel mondialement renommé, les règles d'hygiène sont respectées à la lettre. Mais se protéger, c'est aussi la responsabilité des tatoués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne