Les agressions de médecins augmentent

FRANCE 3

Plus de 1 000 médecins ont été agressés l'an dernier. Les premières victimes sont les femmes. France 3 est parti à la rencontre de deux femmes médecins victimes de violences.

Marie-France Mayuma connait bien les allées du quartier difficile des Beaudottes, à Sevran (Seine-Saint-Denis). Cette femme, médecin généraliste, y a exercé pendant onze ans. Elle a été contrainte de quitter son cabinet à la suite d'une agression par quatre personnes, qui lui ont volé sa voiture. "C'est traumatisant de se retrouver par terre. Mais j'ai refusé de m'arrêter de travailler, même une journée. Si je m'étais arrêtée, je ne sais pas si j'aurais pu reprendre", estime le médecin.

Des violences qui se multiplient

À Dunkerque (Nord), Claire Marie, un autre médecin généraliste, a également subi des violences. En décembre dernier, alors qu'elle effectue un remplacement, elle est agressée par un patient, qui lui assène un coup de poing dans la figure. Ce type d'affaires se retrouvent de plus en plus souvent devant les tribunaux

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne